Addis-Abeba. Le XXIe siècle à train d’enfer

L’Humanité – déc. 2013

Addis-Abeba, vitrine d’un développement à train d’enfer d’un pays en guerre avec son image de pays pauvre.

Addis-Abeba, tenue de coller à  son statut de capitale diplomatique de l’Afrique avec le siège flambant neuf de l’Union africaine, cadeau offert au continent par la Chine.

Addis-Abeba et son tramway, ses grandes avenues et ses immeubles criards.

Addis-Abeba se transforme, tant bien que mal, en négligeant de se faire belle. En bousculant, aussi, ses habitants.

Mon reportage pour l’Humanité dans une capitale sous échafaudages.

addis en chantier-1addis en chantier-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s