Somalie : les obstacles s’accumulent sur la route des élections

Le Monde Afrique – mai 2016

VD Mog beach7

Mogadiscio – 2013. Rare moment de détente dans une ville en état de siège. Vincent Defait

Résoudre un quart de siècle d’instabilité, des décennies d’affrontements entre clans incapable de s’entendre, des années de menaces islamistes et de dysfonctionnement étatique ne se fait pas en un jour. Les autorités de Mogadiscio le savent trop bien. La communauté internationale et les Somaliens de la diaspora, qui tiennent le pays à bout de bras financièrement, poussent le gouvernement du président Hassan Cheikh Mohamoud, élu en 2012 à la tête d’un Etat croupion, à tenir les délais : en août 2016, la Somalie doit organiser de nouvelles élections. Et un jour, peut-être, les 10 millions de Somaliens pourront enfin choisir leurs dirigeants. Avant, il faudra dépasser un certain nombre d’obstacles que je me suis efforcé de présenter dans cet article pour Le Monde Afrique.

 

Publicités

Le Somaliland, Etat autoproclamé, est en quête de reconnaissance

Médiapart – décembre 2015

J’aurais dû publier ce reportage plus tôt, mais… j’ai oublié.

Hargeisa, Somaliland (Dec. 2015) - Le mémorial du bombardement

Somaliland (Dec. 2015) – Le mémorial du bombardement d’Hargeisa par l’armée du Président Siad Barre, dans le centre de la capitale. A part quelques maisons, tout y a été détruit en 1988. Vincent Defait

J’ai pourtant vécu des situations cocasses en compagnie d’un ministre allongé sur un matelas, au denier étage de son ministère, devant une montagne de Khât. Dans le hall résonnant d’un hôtel de Berbera où des policiers en civil voulaient nous embarquer, mes deux collègues et moi, avant de nous laisser là, un peu hébétés. Au marché aux bestiaux en compagnie de l’un des hommes les plus riches du continent vêtu d’un costume taillé pour les bureaux de banque qu’il possède. Entre les murs défraichis de l’Oriental hotel que les puissants haut-parleurs de la mosquée voisine faisaient vibrer pendant des heures.

Bref, ce fut une plongée passionnante (mon reportage est accessible ici) dans un pays qui n’en est pas encore un. Et qui ne le sera sans doute jamais.

 

Soudan du Sud : une guerre civile d’une « extrême cruauté »

Médiapart – Octobre 2015

Ethiopie, Burebiey - mai 2014. Le personel du HCR enregistre les réfugiés à leur arrivée en Ethiopie. Ils reçoivent un bracelet et un numéro qui ne leur sera enlevé qu'à leur enregistrement dans un camp de réfugiés. Les enfants sont vaccinés par UNICEF. Le Soudan du Sud n'est qu'à quelques centaines de mètres, de l'autre côté de la rivière Baro.

Ethiopie, Burebiey – mai 2014. Dans un camp d’enregistrement des réfugiés, à la frontière entre le Soudan du Sud et l’Ethiopie. Copyright Vincent Defait

Dans un Soudan du Sud ravagé par près de deux années de guerre civile, l’Union africaine est aussi dépassée que les autres, mais le rapport de sa commission d’enquête donne le tournis. Les exactions qui y sont décrites disent la barbarie de ce conflit sans queue ni tête.

Dommage, ce rapport est publié avec près d’un an de retard. Tentative d’explication de ce délai et de cette guerre folle ici, sur Médiapart.

Addis-Abeba. Le XXIe siècle à train d’enfer

L’Humanité – déc. 2013

Addis-Abeba, vitrine d’un développement à train d’enfer d’un pays en guerre avec son image de pays pauvre.

Addis-Abeba, tenue de coller à  son statut de capitale diplomatique de l’Afrique avec le siège flambant neuf de l’Union africaine, cadeau offert au continent par la Chine.

Addis-Abeba et son tramway, ses grandes avenues et ses immeubles criards.

Addis-Abeba se transforme, tant bien que mal, en négligeant de se faire belle. En bousculant, aussi, ses habitants.

Mon reportage pour l’Humanité dans une capitale sous échafaudages.

addis en chantier-1addis en chantier-2

Afrique. La doctrine sécuritaire de Hollande (L’Humanité / Mai 2013)

Huma UA 50ans 27 mai 2013Ce fut un voyage éclair : huit heures à tout casser sur le sol éthiopien, pour assister aux célébrations du cinquantenaire de l’Union africaine. Le temps, pour François Hollande, de dérouler un discours devant une salle vide (une coupure d’électricité a chassé les plus opiniâtres juste avant que le président français ne monte sur scène) sur ses priorités pour le continent africain. En tête de liste : la sécurité. Difficile de faire autrement avec des troupes engagées dans un conflit armé au Mali… Dommage. L’Afrique, c’est pourtant bien plus que cela.

Union Africaine. En quête d’indépendance financière (Le Temps / Mai 2013)

Triste constat. En mai dernier, l’Union Africaine célébrait le cinquantenaire de sa création en faisant face à un terrible problème d’indépendance… financière cette fois. De quoi rendre bien mal à propos le thème des célébrations : « Pan-africanisme et renaissance africaine ».

LeTemps.ch | En quête d’indépendance financièreLeTemps.ch | En quête d’indépendance financière