Valse diplomatique au-dessus d’un barrage géant

Le Temps – Avril 2014

Depuis le premier coup de pelleteuse, il y a trois ans, la construction du Barrage de la Grande renaissance Ethiopienne sur le Nil Bleu n’en finit pas de crisper les relations entre Addis-Abeba et le Caire. Et pour cause, l’Egypte, en aval du fleuve, ne peut faire sans ces précieuses eaux dont l’usage leur a été accordé par de vieux traités signés avec l’ancien colon britannique. Jusqu’à ce que l’Ethiopie réclame son droit de jouir, elle aussi, de ce fleuve dont la source se trouve sur son territoire.

Un rapport commandité par les trois Etats riverains du Nil Bleu – Ethiopie, Soudan, Egypte – vient d’être dévoilé. Technique, le document souligne des insuffisances, ne remet pas en question l’ouvrage. Une nouvelle page s’ouvre-t-elle dans les relations entre l’Egypte et l’Ethiopie ?

LeTemps.ch | Barrage géant de la discorde sur le Nil BleuLeTemps.ch | Barrage géant de la discorde sur le Nil Bleu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s