L’Ethiopie affronte la pire sécheresse depuis trente ans

Médiapart – avril 2016

L’an dernier, à la même époque, on parlait de 2,9 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire. Six mois plus tard, il était question de 10,2 millions. Entre temps, il a fallu aux organisations humanitaires – ONU et ONG – discuter ces chiffres avec des autorités réticentes à voir leur pays associé à ces images d’enfants mourant de faim.

VD Drought-Melkasher2 copy

Ethiopie, région Somali (avril 2016) – Une clinique ambulante, dans un lieu-dit. Ici, on vérifie l’état de santé des enfants, premières victimes des crises alimentaires. Vincent Defait

Soyons clair : je n’ai vu personne mourir de faim. Peut-être ne suis-je pas allé au bon endroit. Possible. Une certitude, cependant : les autorités feront ce qu’il faut pour ne pas voir sur leur sol une nouvelle famine. Quitte à compliquer le travail des journalistes.

Quoiqu’il en soit, de l’avis de beaucoup, la crise est relativement bien gérée pour le moment. Le gouvernement y consacre une fortune, compte tenu de son budget. Reste à communiquer un peu plus sur le sujet. Ca aide, quand il faut lever des fonds…

Mon reportage pour Médiapart (pour les abonnés).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s