Ethiopie : Trois blogeurs libérés après 539 jours en prison

Le Monde Afrique – octobre 2015

VD Election kebele539 jours de détention pour pas grand chose. Enfin, si. Les six blogeurs de Zone 9, habitués à critiquer la politique du gouvernement, ont d’abord été arrêtés avec trois journalistes en avril 2014, puis accusés de terrorisme. Ce n’est pas rien.

Mais pendant un an et demi, aucune des 39 audiences devant la cour fédérale d’Addis-Abeba n’a été l’occasion d’entendre ou de voir des preuves tangibles de l’implication de ces jeunes gens – 7 hommes et 2 femmes – dans un quelconque projet insurrectionnel.

En juillet 2015, cinq d’entre eux ont vu leurs accusations tomber. Comme ça. A quelques jours de la visite en Ethiopie du président US. Trois mois plus tard, le reste de la bande est acquitté par les juges.

Vous avez dit absurde ?

En Ethiopie, des élections sans bruit

Mediapart – mai 2015 Mai 2015 - Des partisans du parti au pouvoir, l'EPRDF, dans le s Le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique s’apprête à réélire le même parti au pouvoir depuis 1991, Le Front démocratique révolutionnaire des peuples éthiopiens (EPRDF).

Côté face, l’EPRDF est auréolé d’une croissance à 10% sur la dernière décennie et d’une stabilité rare dans la Corne de l’Afrique.

Côté pile, le régime concentre les critiques des défenseurs des droits de l’homme et des libertés publiques.

La campagne a donné le ton. Peu de meetings politiques, de petites affiches de partis d’opposition pour rivaliser avec les posters géants de l’EPRDF, de rarissimes tentatives publiques de rallier les votes au bout d’une sono ambulante… Des débats télévisés sur la chaîne nationale, tout de même, pris en sandwich par des vidéos vantant le bilan des autorités. Et en fond, le silence des partenaires occidentaux de l’Ethiopie. Hors micro, plusieurs sources confirment pourtant que rarement une élection aura été aussi tendue que celle-ci. La première depuis le décès en 2012 du premier ministre Meles Zenawi, qui fut pendant 21 ans l’incarnation d’une Ethiopie décidée à corner son image de pays pauvre.

Mon reportage paru dans Médiapart.