Dans les rues d’Addis Abeba, on salue avec prudence le geste du marathonien éthiopien

Le Monde Afrique – août 2016

L’équipe olympique éthiopienne doit rentrer à Addis-Abeba ce soir (23 août) de Rio. Au complet ? Fayisa Lilesa sera-t-il parmi ses collègues ? Les autorités lui ont promis de d’accueillir « en héros » celui qui a décroché la médaille d’argent à l’épreuve de marathon des JO.

La rue éthiopienne salue avec prudence le geste politique de soEt les Addis-Abebiens, qu’en pensent-ils ? Difficile à savoir. Personne ou presque n’accepte de parler du geste de défiance du marathonien à l’égard du gouvernement : il y a deux jours, le jeune homme franchissait la ligne d’arrivée en croisant les bras au-dessus de sa tête. Comme les manifestants Oromos qui s’opposent aux autorités depuis près d’un an, souvent dans la violence. (Mon reportage pour Le Monde Afrique).

Le coureur aura en tout cas réussi une chose : porter sur la scène internationale une longue crise qui, jusqu’à présent, n’intéressait guère hors des frontières éthiopiennes.

 

Publicités

En Ethiopie, avec la famille d’un Chrétien exécuté en Libye

Le Monde Afrique – avril 2015En Ethiopie, avec la famille d’un chrétien exécuté par l'EI

Eyasu et Balcha ont grandi à Cherkos, un quartier pauvre en plein coeur de la capitale éthiopienne Addis-Abeba. Il y a deux mois, les deux copains d’enfance ont pris la route.

Direction le Soudan, puis la Libye. Ils voulaient passer par l’Italie pour gagner l’Angleterre. Mais les militants de l’Etat Islamique les ont kidnappés, puis exécutés dans le désert libyen.

Seyom, le frère d’Eyasu, les a reconnu sur la vidéo mise en ligne par les terroristes.

Pour Le Monde Afrique, reportage à ses côtés, dans le quartier Cherkos.

Yonas, conducteur de tramway à Addis-Abeba

Yonas, conducteur du futur tramway d’Addis-AbebaLe Monde Afrique – mars 2015

En trois ans de travaux, le futur tramway d’Addis-Abeba a transformé la capitale éthiopienne. Et changé la vie de Yonas. Le quadra revient tout juste de dix mois de formation en Chine. L’homme n’en est pas peu fier. Son portrait ici.

L’Ethiopie lorgne vers les étoiles

Le Monde 16-07-2014Le Monde – Juillet 2014

Ca paraît dingue. L’Ethiopie, gros récipiendaire d’aide humanitaire et au développement, vient de se doter d’un observatoire astronomique.

Sur les hauteurs de la capitale Addis-Abeba, à 3200 mètres d’altitude, deux télescopes attendent d’être certifiés pour pouvoir s’offrir aux astronomes du monde, Est-Africains en priorité.

Les raisons de cette ambition sont à découvrir dans mon article paru dans le supplément Science & Médecine du Monde.